Quels sont les timbres les plus recherchés par les collectionneurs?

Le premier timbre de l’histoire est le Penny Black de 1840. Depuis longtemps, les timbres sont parmi les objets de collection les plus recherchés au monde.

Beaucoup aiment collectionner des timbres en raison de leur dimension historique et culturelle. Les timbres de collection rapportent beaucoup d’argent à leurs détenteurs.

Certains timbres sont devenus très spéciaux à cause de leur courte mise en circulation et de leur rareté. Expertiser les timbres est la science qui consiste à déterminer si un timbre est authentique ou non.

La présence d’un tampon authentique avec une déchirure, une tache fine, un trou, un pli est des éléments importants pour reconnaitre un timbre authentique.

En outre, les perceptions de la qualité sont généralement imprécises, largement subjectives et changent au fil des années. Il est nécessaire de connaître les papiers, les couleurs, les dessins, les procédés d’impression, les filigranes, les surimpressions, les réparations et les altérations.

Nous aimerons partager avec vous nos meilleures sélections des timbres les plus recherchés en vous donnant des explications à propos de leurs valeurs respectives.

Voir les timbres allemands les plus rares.

N° 84.1c Sage « Bleu de Prusse »

Créé sans une préparation particulière par le peintre Heinrich Diesbach au début du XVIIIe siècle, le bleu de Prusse a sa propre particularité avec sa jolie couleur synthétique.

On peut dire que c’est la principale contribution au domaine de l’art que l’on peut retenir de ce peintre. Très célèbre par sa rareté, la France possède un sceau bleu de la Prusse, qui a sa véritable réputation et célèbre par sa rareté.

Il s’agit d’un timbre particulier d’un penny appartenant dans la série allégorique « Peace and commerce ». Ce timbre de collection est également connu sous le nom de « sage type » qui a beaucoup l’année de 1870 à 1900.

Cette belle collection ne semble effectivement être seulement une variété de couleur et non pas une nuance explicitement souhaitée par les autorités postales, comme Carmine 1Fr au lieu de Vermilion 1Fr.

Depuis toujours, cette variété de couleur est très demandée et, le nombre de modèles disponibles étant faible, les prix atteignent des valeurs élevées. Le prix avoisine le 15 000 € à 6 000 €.

Cependant, une occasion rare pour un collectionneur, de voir dans la collection un timbre rare à un prix très élevé. Vous trouvez une offre similaire sur les sites belges et canadiens pour un bleu de Prusse 1C, rien que pour satisfaire votre désir assoiffé des timbres de collection.

Préoblitéré n°23. 75c type Sage orné des belles 4 lignes avec millésime

On peut encore trouver une paire horizontale de ce timbre au musée de la poste à paris.  Préoblitéré n°23 est très connue depuis longtemps. Cette collection rare de l’époque appartient à la collection Morel d’Arleux.

Le public a découvert l’année 1964 un troisième exemplaire pendant l’exposition Philatec. Les experts n’ont pas encore révélé l’authenticité de ce timbre.

Cependant, il est important de rappeler qu’on a trouvé un 75 c sage dans la collection. Le timbre est vendu plus tard à un amateur. L’exemplaire vendu est expertisé et signé.

Une chose qui n’est pas encore élucidée jusqu’à maintenant si le timbre est celui qu’on a exposé à Philatec 1964 ou s’agit plutôt d’un quatrième exemplaire. Une réponse tant attendue par les collecteurs des timbres rares et plus chers au monde.

N° 68. 25c outremer Sage (type1)

Ce timbre de collection se place en seconde position après le Bleu de Prusse appartenant toujours dans le type « Sage ». Sa particularité est que celui-ci est assez commun oblitéré. Cela signifie qu’il est très peu conservé et très utilisé.

Le timbre rouge clair 1 franc vermillon

Parmi le timbre le plus cher au monde, le 1F Vermillon a été retiré de la circulation très tôt moins d’un an après son usage.

Le numéro 7 qu’il porte dans son catalogue est un chiffre considéré par certaines personnes comme porte-bonheur.

Ce timbre possède une nuance particulière, son aspect vif, neuf et bien margé le rend impeccable. Une belle collection qui peut encore durer pendant des nombreuses années.

Ce timbre est d’abord imprimé en rouge vermillon, mais il existe aussi en rouge carmin. La possibilité de confusion avec les 40 centimes rouge-orange a poussé l’administration générale des postes de le retirer sur la circulation postale.

Le 1 F vermillon est parmi les timbres les plus recherchés et les plus chers des timbres postes de collection en France. Parce qu’il s’agit des produits de collection peu abondants, des mesures strictes pour les préserver et les réparer sont prises par l’administration française.

Laisser un commentaire