Qui peut justifier d’une expertise sur les timbres ?

De nos jours, le marché de la philatélie présente un vrai problème en raison de la vente de pièces falsifiées qui sont vendues comme étant authentique (soit près de 35% des timbres commercialisés).

Par conséquent, le recours à une expertise s’avère de plus en plus nécessaire afin de déterminer avec précision l’état civil d’un timbre, comprenant son numéro suivant un catalogue, son aspect externe (état, couleur, etc.), et plus particulièrement son authenticité.

Ainsi, faire expertiser une pièce permet également d’avoir une estimation de sa véritable valeur commerciale, et de s’éviter divers désagréments lors de la gestion de sa collection.

Où et comment trouver des timbres de collection ?

Pourquoi faire expertiser ses timbres ?

Considérant la valeur artistique et commerciale des timbres de collection, recourir à une expertise permet de :

  • Garantir leur authenticité et leur statut, ainsi que l’état dans lequel ils sont conservés, et éviter d’être classé dans la même catégorie que les détenteurs de faux et truqué ;
  • Mettre en valeur sa collection et commercialiser plus facilement ses timbres – par exemple lorsqu’on possède un double que l’on aimerait vendre – car il est évidemment plus aisé de négocier une pièce qui s’accompagne d’un certificat d’authenticité, et ce notamment si la vente n’est pas effectuée par le détenteur d’origine ;
  • Disposer d’une preuve afin de régler les procédures d’assurance lors d’éventuels cas de vol, de destruction accidentelle, de sinistre, etc.

Si cette pratique est de plus en plus courante et indispensable, qui est alors apte à justifier d’une expertise sur les timbres ?

Où vendre ses timbres et comment en estimer la valeur ?

L’expertise de base pour les apprentis philatélistes

Bien qu’une complète expertise de timbres implique la vérification d’une multitude de critères, vous pouvez vous baser sur 4 points essentiels pour procéder à une vérification à domicile :

  • Les traits physiques : Généralement, la valeur et l’authenticité d’un timbre peuvent en partie être estimées à partir de son aspect externe, comme l’existence de marge autour de l’image principale, le degré de centrage, la présence d’une gomme, la visibilité de la date d’émission, etc.
  • Le type d’oblitération : Dès le premier aperçu, vous devriez normalement voir sur la pièce une oblitération, qui est une marque fiscale, ou issue de la poste, marquant l’invalidité du timbre. Un timbre non oblitéré, dont la validité n’a pas été annulée, devrait donc avoir une valeur plus élevée, néanmoins, les timbres invalides peuvent aussi être estimés à un prix important selon leur type d’oblitération (mécanique, cachet, manuscrit, etc.).
  • La référence aux catalogues de cotation : Ces catalogues servent à fournir une base de calcul des prix qu’on appelle « la cote », et fixent donc une valeur de référence en fonction de divers critères, comme la position de l’oblitération. Les catalogues peuvent généralement être consultés sur internet ou dans les magasins de philatélie.
  • Le degré d’altération : Un bon collectionneur s’intéresse principalement aux œuvres en bon état ayant subi peu ou pas d’altération, et la présence de plis ou de larmes peut grandement réduire la valeur d’un timbre, voire compromettre son authenticité.

Le partage d’expertise entre connaisseurs

Il est également possible de se rapprocher d’un club ou d’un groupe de passionnés, ou encore de salles de vente, afin d’avoir l’avis de connaisseurs dans ce domaine. Si ces derniers sont par exemple en possession d’une pièce identique à la vôtre, ou qu’ils cherchent à s’en procurer une, leur intérêt pour votre timbre pourra éventuellement attester de sa valeur.

Toutefois, il ne faut pas oublier que certains philatélistes pourront vous arnaquer sans aucun scrupule pour vous convaincre de céder vos œuvres authentiques à un prix plus bas que sa véritable valeur.

Ainsi, en cas de doute, il est toujours préférable de demander l’avis de vrais experts, et malheureusement, les collectionneurs et connaisseurs ne sont experts que s’ils pratiquent cette expertise.

Le recours aux services des experts philatélistes

Les experts sont les seules personnes habilitées à garantir l’authenticité ou la spécificité d’un timbre, en apposant leur signature, engageant ainsi leur société et leur réputation. Parmi les experts philatélistes les plus célèbres, vous pouvez compter :

  • La maison Calves : Fondée dans les années 60 par Roger Calves, et actuellement membre de la Chambre nationale française des négociants et experts en philatélie, cette maison bénéficie d’une importante renommée qui fait que les timbres portant sa signature rassurent les passionnés, et peuvent être vendus plus rapidement et plus chers que les timbres non signés. Un certificat au format numérique est également délivré pour chaque pièce expertisée.
  • JFB Expertises : Cette société portant les initiales de Jean François Brun, un expert généraliste très connu, regroupe des experts reconnus internationalement et membres de l’Association Internationale des Experts en Philatélie (A.I.E.P). Elle possède d’importantes ressources de documentation, et a développé le savoir et les techniques de l’expertise depuis 1929.
  • Yvert et Tellier : Il s’agit d’une maison d’édition philatélique commercialisant des timbres, et fondée en France en 1895. Le catalogue de timbres Yvert et Tellier est une référence sur les plans national et international, et un certificat d’authenticité vous sera délivré par l’expert de la maison, Édouard Guffroy, très connu dans le domaine de la philatélie.

Vous savez maintenant qu’il vaut mieux se tourner vers les véritables experts pour justifier d’une expertise sur les timbres, et que plus vous feriez appel aux services des personnes et sociétés les plus réputées, plus vous pourrez garantir et attester de l’authenticité de vos objets.